Yvan Colonna, la grève de la faim et son rapprochement en Corse.

Jeudi 4 février 2021 à 20:24 – Par Didier ArnouxFrance Bleu RCFMCorse

Yvan Colonna a mis un terme à sa grève de la faim et de la soif. Après 2 jours à l’isolement et une réunion de la Commission de Discipline du Centre Pénitentiaire d’Arles, la situation carcérale du  » Berger de Cargèse  » se serait apaisée

 Depuis quelques temps, Yvan Colonna fait l’objet de mesures de rétorsion gratuite de la part de l’administration pénitentiaire « . Me Emmanuel Mercinier-Pantalacci s’interroge sur les raisons de ces pressions particulières dont  le Détenu Particulièrement Surveillé serait la cible. 


 » On lui a retiré un lecteur MP3 qu’il utilisait depuis des années, puis une montre connectée ( à rien dit-il ) avec laquelle il mesurait les distances parcourues lors des jogging dans la cour de la prison. Et là, la rotation des cellules , c’a a été la goutte d’eau … » L’avocat ne décolère pas, comme son client qui s’est manifesté contre l’administration pénitentiaire. Bilan : 2 jours au mitard avant une audition devant la Commission de Discipline du Centre Pénitentiaire. 


Face à la Directrice de l’établissement, Me Pantalacci-Mercinier et Yvan Colonna ont rappelé que le lecteur MP3 et la montre étaient utilisés depuis plusieurs années sans que personne ne s’en soit jamais ému. 


Au final, la situation semble s’être apaisé entre la direction de la prison et Yvan Colonna, ce dont se félicite son avocat mais au delà de ce point ponctuel, c’est l’avenir carcéral d’Yvan Colonna qui se joue en filigrane. Le berger de Cargèse pourrait bénéficier d’une libération conditionnelle cet année si son statut DPS était levé. L’affaire de la montre connectée pourrait lui coûter cher, même si Yvan Colonna a eu gain de cause … 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/yvan-colonna-la-greve-de-la-faim-et-son-rapprochement-en-corse-1612466563

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *