Rapprochement d’Alain Ferrandi, Pierre Alessandri et Yvan Colonna : pour que cesse la souffrance et que la justice passe dit Battì Arena

  • 22/10/2021
  • Maria Lanfranchi

Session extraordinaire de l’Assemblée de Corse, ce vendredi après-midi, consacrée à la demande de rapprochement et de levée du statut de DPS de Pierre Alessandri, Alain Ferrandi et Yvan Colonna.

Pour Battì Arena, la souffrance doit cesser !

Si l’élu Core in Fronte s’est à nouveau incliné devant la souffrance de la famille Erignac, il a aussi décrit celle des familles et des prochaines des trois hommes.

Battì Arena a évoqué une double, triple voire quadruple peine.

Citant l’intervention de Jean-Félix Acquaviva devant l’Assemblée Nationale, il a dit qu’il était temps que cesse aujourd’hui cette « peine de mort déguisée ».

Un message fort et sans équivoque, qui ne laisse pas de place à l’arbitraire et à la vengeance, voilà ce que l’élu Core in Fronte veut envoyer à l’Etat, et cette délibération unanime en est l’illustration.

« Nous avons changé de siècle, quelques 25 années se sont écoulées, mais ces trois hommes sont toujours en prison, ce qui n’est ni humainement ni judiciairement acceptable », a-t-il ajouté. 

On écoute Battì Arena.

https://www.alta-frequenza.corsica/var/alta/storage/original/audio/7b68a4e5a4206b48935b2dbbef4b9e9b.mp3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *