Rapprochement d’Alain Ferrandi, Pierre Alessandri et Yvan Colonna : pour que cesse la souffrance et que la justice passe dit Battì Arena

  • 22/10/2021
  • Maria Lanfranchi

Session extraordinaire de l’Assemblée de Corse, ce vendredi après-midi, consacrée à la demande de rapprochement et de levée du statut de DPS de Pierre Alessandri, Alain Ferrandi et Yvan Colonna.

Pour Battì Arena, la souffrance doit cesser !

Si l’élu Core in Fronte s’est à nouveau incliné devant la souffrance de la famille Erignac, il a aussi décrit celle des familles et des prochaines des trois hommes.

Battì Arena a évoqué une double, triple voire quadruple peine.

Citant l’intervention de Jean-Félix Acquaviva devant l’Assemblée Nationale, il a dit qu’il était temps que cesse aujourd’hui cette « peine de mort déguisée ».

Un message fort et sans équivoque, qui ne laisse pas de place à l’arbitraire et à la vengeance, voilà ce que l’élu Core in Fronte veut envoyer à l’Etat, et cette délibération unanime en est l’illustration.

« Nous avons changé de siècle, quelques 25 années se sont écoulées, mais ces trois hommes sont toujours en prison, ce qui n’est ni humainement ni judiciairement acceptable », a-t-il ajouté. 

On écoute Battì Arena.

https://www.alta-frequenza.corsica/var/alta/storage/original/audio/7b68a4e5a4206b48935b2dbbef4b9e9b.mp3

2 commentaires sur “Rapprochement d’Alain Ferrandi, Pierre Alessandri et Yvan Colonna : pour que cesse la souffrance et que la justice passe dit Battì Arena

  1. Nous espérions le 31 décembre …. la déception fut grande, que 2022 soit l’année de la Justice et du respect des commissions qui, par trois fois, ont validé le retrait du statut DPS pour les prisonniers corses. « La vengeance déguisée en justice est notre plus affreuse grimace » écrivait François Mauriac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *