Livre d’Or

Laissez vos messages

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 3.94.129.211.
Votre message ne sera visible qu'après validation.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
235 messages.
Ghijuvanluca Ghijuvanluca de Cagliari a écrit le 10 octobre 2018 à 9:00:
Questa vicenda assurda,non può concludersi così.
Continuo a credere nell'innocenza di Yvan, ma sopratutto nella sua forza d'animo. Prima o poi avrà giustizia,ma ora è importante, che lo stato francese ,sia clemente e gli permetta con un atto umanitario il riavvicinamento alla sua terra e ai sui cari.
Un abbraccio alla famiglia.Coraggio!
EVELYNE EVELYNE de NANTES a écrit le 13 juillet 2018 à 10:37:
Je nne comprends pas qu'avec toutes les preuves qui sont contre la culpabilité d'Yvan Colonna face au manque de preuves pour sa culpabilité une enquête ne soit pas ouverte. Un jour les responsabilités devront être déterminées : Marion, Sarko et autres ... Ca va coûter cher à la démocratie qui a laissé passer un déni de justice
BACLET BACLET de Bourg La Reine a écrit le 10 juillet 2018 à 11:42:
Affaire Erignac : l'ex-patron de l'antiterrorisme Roger Marion placé sous le statut de témoin assisté pour dénonciation calomnieuse
L'avocat des plaignants, mis en cause dans une enquête dirigée par Roger Marion après l'assassinat du préfet Erignac, en 1998, dénonce une "machination", rapporte mercredi France Bleu RCFM.

L\'ancien patron de l\'antiterrorisme Roger Marion, à Paris le 10 mars 2009.L'ancien patron de l'antiterrorisme Roger Marion, à Paris le 10 mars 2009. (OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP)
avatar
avec France Bleu RCFM
franceinfo
Radio France
Mis à jour le 11/04/2018 | 13:11
publié le 11/04/2018 | 13:11

133
PARTAGES
PartagerTwitterPartagerEnvoyer
LA NEWSLETTER ACTU
Nous la préparons pour vous chaque matin
image
il y a 1 heure
EN IMAGES. Grotte en Thaïlande : retour sur un sauvetage rocambolesque qui dure depuis 18 jours

L'ancien patron de l'antiterrorisme Roger Marion a été placé sous le statut de témoin assisté le 21 mars dernier pour "dénonciation calomnieuse, 20 ans après la découverte en 1998 d'explosifs sur le domaine de Pinia (Haute-Corse), alors qu'il intervenait avec ses hommes dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du préfet Erignac, rapporte mercredi 11 avril France Bleu RCFM.

Le 15 septembre 1998, les hommes de Roger Marion, qui faisaient de la "piste agricole" une priorité, ont mis la main sur des explosifs et des détonateurs sur le domaine de Pinia, près de Ghisonaccia. Les gérants du domaine, Gérard Serpentini et Mathieu Filidori, ont alors été interpellés, mis en examen et placés en détention. Mais quelques mois plus tard, Serge Garracio, alors gardien du domaine, a affirmé avoir été contraint par la police de déposer des explosifs sur les lieux. Il l'a redit devant la cour d'assises lors du procès de l'assassinat du préfet Erignac. Les révélations du gardien ont été également confirmées, dans le livre Place Beauvau (d'Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé) par l'un des policiers ayant participé aux opérations ce jour-là.

"Machination extrêmement grave"

Cette affaire a valu aux deux responsables du domaine de Pinia d'être maintenus en examen durant 18 ans, avant de bénéficier d'un non-lieu, en juin 2016. Leur avocat, Me Emmanuel Mercinier-Pantalacci, a expliqué à France Bleu RCFM que cette procédure faisait suite à une plainte déposée il y a quatre ans. "Ils attendent que la justice reconnaisse la machination dans laquelle s’est, de façon extrêmement grave, compromise la direction nationale antiterroriste, dirigée à l’époque par celui que tout le monde connaît, et qui poursuivait là ses intérêts personnels et refusait d’admettre, aveuglé par l’ego notoire qui était le sien, qu’il ne tenait pas la bonne piste des assassins du préfet." Roger Marion, âgé 71 ans et aujourd'hui préfet honoraire, rejette ces accusations.
alizia alizia de Euskadi a écrit le 4 juillet 2018 à 1:59:
4 Juillet, 15 ans aujourd'hui que l'injustice dure, 15 ans que l'état fait le sourd, refusant les évidences et continue à te garder enfermé sans preuve, loin des tiens, loin de l'île. Pensée toujours pour toi, courage.
Chevalier Chevalier de Paris a écrit le 27 mai 2018 à 9:07:
Juste une pensé pour toi yvan tout mon soutien a toi et ta famille basgi
Baclet Ghjuvan Maria Baclet Ghjuvan Maria de Bourg-la-Reine a écrit le 8 avril 2018 à 10:54:
J'ai pensé spécialement à Toi Yvan hier Samedi. Je n'étais pas à la maison et pas d'ordinateur avec moi. Mon téléphone de 39/45 ne permet pas l'accès aux médias. Mais comme le dit Alizia de Euskadi un homme emprisonné depuis 15 ans à cause de la raison d'état on ne peut lui adresser qu'une pensée toute particulière en ce jour 7 avril ! Toutes mes pensées vont à toi ce jour et tous les autres jours!
LELIEVRE DANNY LELIEVRE DANNY de BOULOGNE SUR MER a écrit le 7 avril 2018 à 3:28:
Une grande pensée en ce 7 avril et toujours notre soutien avec je l'espère une visite de vos proches.
Arthaud Viviane Arthaud Viviane de Labatut a écrit le 7 avril 2018 à 11:19:
En ce jour du 7 avril je ne peux m empêcher de penser à toi et te souhaiter un heureux anniversaire avec ton fils j espère, de tout coeur.
T abracciu forte
alizia alizia de Euskadi a écrit le 7 avril 2018 à 8:30:
Parce que l'on ne peut pas dire "joyeux anniversaire" à quelqu'un en prison depuis 15 ans, je t'envoie juste une immense pensée pour toi en ce 7 avril. En espérant encore et toujours.
Paps Paps de Entre Nîmes et Bastia a écrit le 9 mars 2018 à 8:35:
Je retiens dans ma lecture d'un message, long, avec du sens ... juste cela, l'essentiel de la honte et la rage que l'on peut sentir lorsque l'on se sent humilié et que des innocents vont supporter une peine qu'ils ne méritent pas, pendant que des criminels abjectes qui devraient être plus que sanctionné et sont toujours des dangers pour le peuple, sont libres ! -Merci d'avoir répété CE QU'IL NE FAUT PAS OUBLIé- : "La présomption d'innocence, règle d'or de la justice française est bafouée" ...
BACLET Jean Marie BACLET Jean Marie de Bourg La Reine a écrit le 9 mars 2018 à 2:01:
Il y a longtemps c'est vrai que je n'ai pas parlé de M Yvan COLONNA. Monsieur : Oui !
Je ne suis pas Corse mais Chti
Épris de justice de longue date et très attentif à l'auto détermination des peuples.
C'est en épris de justice que je m'adresse ici !
La lutte du peuple corse je la soutien depuis Aléria et le discours de M Edmond SIMEONI !
Si je m'intéresse à M Yvan COLONNA ce ne sont pas seulement la lutte du peuple corse comme d'autres, basque, catalan etc.
« La présomption d'innocence, règle d'or de la justice française est bafouée pour certains et mise en avant par d'autres, hommes politiques.. qui s'en servent pour poursuivre leur statut . Vous devinerez lesquels.
Pour M Yvan COLONNA même si je rejoints la demande d'être incarcéré en Corse, je demande toujours à comprendre pour quoi Yvan reste en prison !
Que l'on me prouve que la dame présente sur les lieux lors de cet assassinat et qui n'a jamais reconnu Yvan COLONNA . Aurait elle menti ? Personne ne le dit. Donc je la crois.
Que l'on me prouve que l'ami de M le Préfet, présent à ses côtés lors du meurtre et qui n'a jamais lui non plus reconnu M COLONNA ai menti ? Que l'on me le prouve aussi !
Que l'on me prouve que l'expert balistique s'est aussi trompé quant à la trajectoire des balles qui ne correspondent pas à la taille de M Yvan COLONNA. Que l'on me le prouve aussi !
Que les membres du commando aient mentis en se rétractant de leurs premières désignations de la culpabilité d'Yvan COLONNA. Que l'on me le prouve aussi !
Que l'on me prouve que la liste de noms d'hommes politiques ou responsables de certains réseaux ( comme si je pensais au SAC qui n'est pas mort malgré sa dissolution en 1981) en permanence dans la poche du préfet ( témoignage de son épouse ) , liste disparue, jamais retrouvée !
Que l'on me prouve cela aussi, alors le doute serait permis.
La cavale de M Yvan COLONNA, à sa place j'aurais surement fait pareil tellement avide de liberté, de respect mais connaissant les rouages politiques de la raison d'état.
J'attends des réponses, encore et toujours.
Pour la famille d'Yvan, parents, enfants, épouse, qui sont condamnés eux aussi par le fait que les déplacements pour les visites sur le continent coûtent, et les droits de visite sont difficiles à être obtenus et pleins d'imprévu de refus de dernière minute.
M Yvan COLONNA je le sais a une conduite exemplaire en prison ! Alors pourquoi pas sa peine (s'il en fallait une) ne soit pas purgée en Corse près de sa famille ! M Yvan COLONNA n'a JAMAIS eu l'intention de s'évader d'Arles ou d'ailleurs Il a sa conscience en lui.. M Yvan COLONNA a seulement la volonté que son innocence soit reconnue.
Même discret pour diverses raisons en ce moment M Yvan COLONNA je suis toujours avec toi, ta famille, tes amies et amis du comité !
Bodin Bodin de Villeneuve en Perseigne a écrit le 22 février 2018 à 9:26:
Bonjour,
Une pensée pour Yvan et ses proches.
BARON BARON de NANTES a écrit le 20 février 2018 à 10:10:
Bonjour Yvan et à tous ses fidèles du "livre d'or"
Une pensée encore et toujours pour Yvan et ses proches
J'espère que le Président Macron apportera une grâce pour transférer Yvan en Corse
Je pense qu'il serait humain plus juste de lui donner enfin cette possibilité d'être au plus près de sa famille
Oui il y a des criminels d'enfants d'hommes qui ressortent au bout de moins d'années et qui ont obtenu des transfert sans nul doute donc qu'on l'accorde à Yvan
JE NE PREFERE PAS EN RAJOUTER DAVANTAGE SUR MES OPINIONS MAIS JE PENSE QU IL SERA
Oorlynck Oorlynck de Neuvicq le chateau a écrit le 10 février 2018 à 7:49:
La façon dont M. COLONNA est traité par l'état Français est le traitement d'un prisonnier politique,car on a vu dans le passé des tueurs d'enfants en liberté .
Le procès est creux il fallait un coupable!
M. Collins nous pensons a vous comme a une victime de la justice Française, en qui le justiciable n'a plus confiance la grosse dame gossee dans ses certitude nous agace et nous voulons que ca change!
Ricordeau Ricordeau de Margueray 50410 a écrit le 9 février 2018 à 7:42:
Pourquoi Yvan n'aurait-il pas le droit au rapprochement familial ?
Il est un détenu qui a droit à sa vie et à l'amour de sa famille.
Il est militant pour une cause comme d'autres en ont...
Il n'est pas un prédateur !
Bon courage à Yvan et sa famille.
BARON BARON de NANTES a écrit le 2 février 2018 à 9:33:
Bonjour Yvan
Que dire que faire face à l'injustice de la justice depuis ces 15 années! j'écoutais ce matin Eric Dupont-Moretti un avocat que j'admire et il disait que tu étais un détenu irréprochable donc au bout de 15 ans d'emprisonnement il sera juste que l'on te transfère en Corse tu as des droits comme tout autre prisonnier et franchement je suis désarmée pour toi même si ta force de tenir est toujours là qu'une grâce te soit apportée meilleures pensées pour toi et tes proches
Nathalie de Nantes
Arthaud viviane Arthaud viviane de Labatut landes a écrit le 20 janvier 2018 à 1:02:
C est l annee des 15 ans de détention...le temps court pour ceux qui sont libres mais pour toi Yvan c est une galère où tu te tiens toujours debout...quelle force ! et nous que pouvons nous faire de plus pour toi ? le soutien que tout le monde t apporte te suffit il ?
Face aux hautes instances nous ne sommes rien mais le fait que tu sois resté et que tu restes toujours debout doit bien les faire c....
Tu n as pas plié...tu es une force..
Ds 4 mois je verrai tes parents..
soutien toujours
basgi Yvan
Charles Charles de Plattsburgh a écrit le 9 décembre 2017 à 9:27:
Bonjour à vous Yvan ,

Chaque année et depuis l'étranger , je pense à vous et votre famille.

Curaghju et forza sont les mots qui me viennent pour vous décrire !
Monique Gazzo Monique Gazzo de CALINZANA a écrit le 1 décembre 2017 à 5:20:
Une pensée particulière pour le petit Ghjaseppu dont c'est l'anniversaire aujourd'hui. et pour Yvan qui aime tendrement ses deux fils, petit et grand.Basgi à tutti, Monica.
Baclet Jean Marie Baclet Jean Marie de Bourg-la-Reine a écrit le 30 novembre 2017 à 1:15:
Désolé pour celles et ceux qui seraient surpris par cette photo! ( je suis en photo avec le tee shirt de soutien à Yvan dans Bourg La Reine. Mais elle fait partie de moi en lutte pour une véritable justice! JAMAIS, JAMAIS je ne défendrai un assassin! Jamais, JAMAIS je ne porterai un tel habit si j'étais sûr de sa culpabilité! Mais pour Yvan la preuve qu'il soit "COUPABLE" n'a JAMAIS été faite malgré les 3 Procès aux ordres de l'état français! Malgré les nombreux témoignages qui disent "ce n'est pas Yvan, y compris l'ami du préfet qui l'accompagnait, en l'absence de relevés de traces ADN, en l'absence d'écoute téléphoniques etc... En tant que CHTI et non corse,, en tant que citoyen français je ne supporte pas de savoir Yvan COLONNA en prison depuis 14 ans sous un régime "très spécial" celui de DPS, Détenu Particulièrement Surveillé!
La raison d'état n'a aucun droit!!!! Souvenez vous de l'affaire Dreyfus, Dominicci, etc, etc. Sézennec.... Un "présumé coupable" reste et doit le rester: Présumé INNOCENT! Tant qu'il n'est pas jugé par un tribunal populaire! Maitre BADINTER avait supprimé la Cour de Sureté de l'Etat! Robert tu as été bafoué! Personnellement Maitre je t'ai remis le dossier de la Ligue Européenne des Droits de l'homme en mains propres. Tu l'as pris, tu devais le connaitre. Mais...... Merci Maitre BADINER pour l'Abolition de la Peine de Mort. Si tu n'avais pas été là, Yvan COLONNA ne serait plus là! Mais....