Livre d’Or

Laissez vos messages

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.210.158.163.
Votre message ne sera visible qu'après validation.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
230 messages.
FLORI FLORI de TOULON a écrit le 31 décembre 2016 à 1:46:
• “L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.” (Jean Jaurès – 1896)

Nous n’avons pas oublié que le 1er rapport d’observation de la FIDH (2007), concluait par ces chapitres : « Instruction à charge », « Faiblesse des preuves ». Nous n’avons pas oublié que Stéphane Durand Souffland, journaliste qui a assisté à tous les procès, notait dans son article (2009) : «(…) en dissimulant des pièces, le président a laissé s'installer l'idée que les débats étaient faussés. Son attitude face à certains témoins laisse pantois : pas une question de fond à Mlle Contart, qui a longuement croisé le regard de l'assassin du préfet - elle jure que ce n'est pas Yvan Colonna (…) ». Nous n’avons, de même, pas oublié que le 2e rapport d’observation de la FIDH (2009), concluait : « A l’issue de six semaines de procès et au vu des éléments contenus dans le présent rapport, la question du caractère équitable de ce procès est clairement posée. ». Nous n’oublions pas Yvan Colonna et formons le vœu que 2017 soit l’année où enfin, son innocence éclatera au grand jour.
BARON BARON de NANTES a écrit le 28 décembre 2016 à 11:18:
Nous devrions signer des pétitions pour la libération d'Yvan, une grâce pourrait peut-être voir le bout du tunnel de cet enfer interminable pour Yvan

COURAGE YVAN COURAGE JE T ENVOIE TOUT MON SOUTIEN
LUCCIANI LUCCIANI de VILLENAVE D ORNON a écrit le 28 décembre 2016 à 6:33:
BONSOIR YVAN TU SAIS IL M INPORTE PAS DE CONNAITRE LE PASSE SEUL DEMAIN TA LIBERATION DOIT ETRE TON OBJECTIF TON COMBAT TA REVOLTE TU SAIS J E SUIS UN ANCIEN FOOTBALLEUR ET UN JOUR J AI COMPRIS IL YA LONGTEMPS EN COUPE UEFA AVEC PAPI DESVIGNES ORLANDUCCI LE PETIT POUCET A VAINCU UN MONSTRE TANT PAR SES MOYENS CECI POURTE DIRE LA VICTOIRE EST POSSIBLE LACHE RIEN TU AS BEAUCOUP DE SPECTATEURS QUI T AIMENT ET NOUS ONT CROIT EN TOI A TRES BIENTOT YVAN BATS
alizia alizia de Euskadi a écrit le 25 décembre 2016 à 3:21:
immenses pensées pour toi et les tiens Yvan, en cette journée de Noël où tu devrais être en famille. Force et courage pour continuer à supporter cette épreuve. T'abbracciu forté
Patrizia Saurel-Corizzi Patrizia Saurel-Corizzi de bedarrides a écrit le 25 décembre 2016 à 9:58:
Très cher Yvan, mes pensées t'accompagnent ainsi que ta famille en cette journée de Noël. Ti basgiu forte a prestu
Ghilardi Françoise Ghilardi Françoise de St Clément des Levées a écrit le 25 décembre 2016 à 9:15:
C'est Noël, comment ne pas penser plus que jamais à Yvan et à ses proches ? Comment ne pas passer de la colère noire à l’écœurement ?
Et pourtant..... si nous essayions plutôt d'écouter Yvan et d'être dignes de lui ? Voici des extraits de sa dernière lettre :
"Hè cusi è ci vole a fà fronte....sempre è piu cà mai !...
ùn v'inchietate micca...! và bè ! tengu arrittu !
ci vole à passà à a seguita....."
a seguita... : Innocence Project et le rapprochement à Borgo.
Essayons nous aussi de rester debout.
Baclet Ghjuvan Maria Baclet Ghjuvan Maria de Bourg La Reine a écrit le 24 décembre 2016 à 11:10:
Nous sommes dimanche 25 décembre 2016!Il est 00H 03. Yvan nous sommes toujours avec toi! Et si je croyais encore au Père Noël j'aimerai qu'il m'amène ta libération immédiate! Mais je rêve! Car la justice elle reste intransigeante avec toi!
Niellu LECA Niellu LECA de LECALe Plessis a écrit le 24 décembre 2016 à 10:09:
Bon Natale à tutti...en attendant des jours meilleurs.
Alberto Alberto de Milano a écrit le 24 décembre 2016 à 2:04:
BON NATALE, YVAN......E PACE E SALUTE
Alberto
FLORI FLORI de TOULON a écrit le 24 décembre 2016 à 1:35:
Une pensée particulière en cette veille de Noël pour Yvan et sa famille. Un peu de colère aussi car les juridictions d'exception dans notre pays devrait nous amener à nous lever tous contre cette indignité (pour mémoire, les tribunaux d'exception sont apparus en France sous Vichy) .
SPQR SPQR de Tarragona (ES) a écrit le 19 décembre 2016 à 5:18:
Soutien à vous depuis l'Espagne MR COLONNA. Je suis de tout coeur avec vous et votre famille. Curagiu
Galli Galli de Marsillargues a écrit le 16 décembre 2016 à 2:09:
Et je tiens à te dire que je suis de tout coeur avec toi c'est une honte ce qu' il vient de se passer...Je souhaite beaucoup de courage sempre per tè basgi ✊✊
Galli Galli de Marsillargues a écrit le 16 décembre 2016 à 2:06:
Courage Yvan..avec cette décision de la CEDH tu dois être dégouté! !
cugnot cugnot de malzeville a écrit le 15 décembre 2016 à 10:03:
Tien bon yvan je suis de tout coeur avec toi
Pascale BOILLOT Pascale BOILLOT de SAINT GILDAS DES BOIS a écrit le 11 décembre 2016 à 3:58:
Trés cher Yvan . On se connait peu puisque nous n'avons échangé qu'un courrier .Sachez que je partage de tout coeur ce que les autres membres de la Squadra ont écrit et que je vous souhaite beaucoup de force devant cette nouvelle épreuve . On y croyait tous mais on ne vous laissera JAMAIS tomber .
Purtatevi bè
L'Amicizia è U Sustegnu
Amicizia
EVVIVA A CORSICA NAZIONE
Ti basgiu Amicu
Pascale
BARON BARON de NANTES a écrit le 10 décembre 2016 à 11:16:
YVAN
J ESPERE QUE TU TIENS BON ET QUE TU TIENDRAS JUSQU A TA SORTIE QUE JE TE SOUHAITE PLUS VITE QUE PREVU LES MIRACLES EXISTENT ET JE PRIE ET JE VAIS PRIER POUR TOI ET TA FAMILLE MAIS SURTOUT POUR TE SOUTENIR ET TA LIBERATION JE VAIS T ECRIRE PAR VOIE POSTALE PENSEES SINCERES
De Veron Suzanne De Veron Suzanne de Ajaccio a écrit le 10 décembre 2016 à 8:23:
Tu es le plus fort Yvan. On N lâchera pas on est tous unis pour te faire gagner . Garde le moral . Basgi
pradeau patricia pradeau patricia de chatenay malabry a écrit le 10 décembre 2016 à 4:31:
Garde le moral surtout !
tout le monde t'attends
basgi.
pradeau patricia pradeau patricia de chatenay malabry a écrit le 10 décembre 2016 à 4:24:
Mon Yvan
toujours là pour toi et un grand soutien.
tiens le coup et je dis vive ta sortie de cet enfer !
gros basgi
béatrice amati béatrice amati de Ajaccio a écrit le 10 décembre 2016 à 3:22:
Nous avions tous mis tant d'espoir dans cette cour Européenne des droits de l'homme, que nous sommes anéantis par cette décision injuste et injustifiée.Comment comprendre que l'on dise à un homme d'attendre plusieurs années une décision en acceptant son dossier pour après sous de faux prétextes lui dire que sa plainte n'est pas recevable! Pour toi Yvan nous ne lâcherons rien ,comme toi dont le courage et la ténacité sont admirables, malgré notre tristesse et notre colère nous ferons face, nous te soutiendrons jusqu'au bout, toi et ta famille.Avec le CSYC et tous nos amis de la squadra, nous serons à vos côtés, tant que nous sera pas chez toi près des tiens! Du courage tu n'en as jamais manqué, nous t'apporterons notre amitié pour t'aider à supporter ce quotidien injuste . sempre a fianc'a te, Yvan!